mercredi 12 octobre 2011

Le jour où j'ai eu une bonne idée

La Alice est sportive, de haut niveau à une certaine (lointaine) époque, plutôt du dimanche actuellement, du mercredi plus précisément. Oui, le mercredi c'est badminton, encore et toujours.
Ce qui ne m'empêche pas de tester et d'apprécier d'autres activités, comme le vélo, la rando, le tennis, j'en passe et des vertes et des pas mûres.
Mais s'il y a bien une chose qui me repousse depuis des années, un truc auquel je n'accroche vraiment pas, c'est la course à pied. Nan mais beurk. Je suis hyper jalouse de celles et ceux qui ne peuvent pas vivre sans leur petit footing / jogging quotidien ou hebdomadaire, j'ai essayé franchement de m'y mettre, iPod attaché au bras comme les pros, et tout ... mais non, çà ne marche pas, impossible de courrir plus de quelques minutes sans m'arrêter, comprends pas, je dois pas être programmée pour çà.

Et pi un jour, genre en mars je crois, s'est élevée une voix dans ma boite, comme quoi mi octobre, au Pays d'Ici, est organisée une grande course populaire à travers la ville, au choix 10, 21 ou 42 kilomètres, et que ce serait fun si cette année, on y participait, un genre de challenge entreprise, viendez tous çà va être fun !

C'est à ce moment-là que je pense avoir buggé. Etait-ce la perspective de participer à un projet un peu fou, tous ensemble, corporate ? Est-ce que je me suis dit que j'avais 6 mois devant moi pour progresser et être capable de courrir plus de 10 minutes d'affilée sans risquer l'apoplexie ? Toujours est-il que j'ai signé, pour 10 km hein, faut pas déconner non plus, j'ai quand même su rester raisonnable (mais j'avoue que j'aurais préféré 5 km mais bon, ya pas !) ... et du coup, j'ai entrainé Doudou MonMâri dans ma galère. Mais bon lui il s'en fout, il court super bien super longtemps, j'ai surtout voulu assurer mes arrières et avoir à mes côtés quelqu'un qui puisse rapidement appeler les secours en cas de défaillance corporelle ou psychique, avant que la foule en délire ne me piétinne lamentablement. Nan mais en vrai, je suis contente qu'on fasse çà ensemble, il se devoue pour courrir à mon rythme, et çà si c'est pas de l'amour (j'sais pas c'que c'est !)

Bref donc, depuis mars je m'entraine ... si si ... on s'entraine une fois par semaine le midi avec les quelques courageux du boulot qui se sont inscrits (on n'est pas nombreux, vive le corporate spirit !), et je m'entraine de mon côté le ouikende, paske tous les autres y sont meilleurs que moi et je voudrais pas foutre la honte régionale à ma boîte !
Côté assiduité, on a vu mieux ... fait trop chaud, floute il pleut, j'peux pas aujourd'hui j'ai scapbooking, ... font partie des excuses les plus utilisées ...

Et donc la course, c'est ce dimanche, et kiki va se lever aux aurores pour être sur la ligne de départ à à peine 9h du mat' ? C'est Alice ! Nan mais franchement, le pire c'est que personne ne m'a forcée hein, je me suis inscrite de mon plein gré !
Certes, je me suis un peu améliorée et j'arrive à tenir le rythme et la distance, même si j'ai mon propre rythme, Doudou dit qu'il est confiant, qu'emportée par la foule et l'ambiance de ce jour, je vais y arriver ... il est mignon ^^
Déjà, ils ont prévu du beau temps, c'est une bonne chose ; je les avais prévenu au bureau que je ne courrais pas sous la pluie moi, suis pas en sucre certes mais faut pas déconner non plus, j'aime pas la course à ce point, manquerait plus que je glisse et que je me fasse mal ou que je chope une pneumonie.
Et mon patron est prévenu (et il n'y vois pas d'objections), pas la peine de m'attendre sur le podium ... ma devise, l'essentiel, c'est de participer !

Shalima a montré l'exemple, et même si c'est pas pour la bonne cause que je me lève, on pourra pas dire que les bloggeuses sont des faignasses !

Allez, souhaitez-moi bon courage, et si j'ai pas décédé de surmenage sportif d'ici là, promis je vous raconte tout la semaine prochaine !

Sur ce, c'est tout pour le moment.

4 commentaires:

ManouG. a dit…

Pfiouuu, alors ça, chapeau bas, félicitations, toutes mes congratules... :o))Moi ça me titille de me mettre à courir mais jusqu'à présent je me suis dégonflée, toujours une bonne excuse: pas toute seule, ah zut les jours commencent à raccourcir, pas le temps, faut que je rachète des baskets bla bla bla...

Bref, au-delà du marathon de New Tork auquel tu t'es inscrite, bravo pour les entraînements solo, vraiment je m'incline ! :))

Elise a dit…

Waouh, quel challenge. J'ai hâte de lire la suite.

sofiso a dit…

Alors, alors ??? c'était comment ??? Raconteeee !

C'est Alice ! a dit…

ManouG : c'est çà le plus dur : garder la motivation !

Elise : Ouais cette année, je suis à fond !

Sofiso : J'arrive j'arrive, il a fallu que je rassemble mes poumons mais là çà va, je suis de nouveau au top !