mercredi 27 août 2008

Paske je le vaux bien !

Ce ouikende, j'ai retourné chez mes parents pour cause qu'on avait un baptême ... mais si, vous savez, le baby de ma cousine Chteffie, j'vous en avais parlé là et là ... bon.

Pour l'occas, ma soeur avait fait le déplacement de sa Belgiquie d'adoption ... sans son doudou à elle. Et faut savoir que quand on se retrouve que toutes les 2 ensemble à la maison, sans nos zhommes, comme au temps quand on était jeunes, ben on régresse. On fait les connes quoi, on s'amuse d'un rien.

Dimanche matin, le délire fut le suivant : le baptême étant prévu pour 11h45, et vu qu'on était tombées du lit vers 9h, on avait laaaargement le temps de glandouiller un petit peu, voire de se bichonner. On décide alors de tester le masque à l'argile que je lui ai dégotté récemment, plein de bonnes choses sans produits chimiques, on se tartine donc la face ... faut laisser pauser combien de temps ? Ya pas marqué, va pour 5 - 10 minutes, comme la majorité des masques.
Je prends ma douche, et commence le délire : toutes les 2 en peignoir blanc mit serviette blanche autour des cheveux, option masque à l'argile sur ta face, on fait genre on est au spa, mais au spa en Belgiquie voyez, avé l'accent. Ma soeur maîtrise, et moi je me débrouille plutôt pas mal ! On glousse, on fait nos dames chics qui alternent les soins, on admire ma French manucure, bla bla bla ... à tantôt très chère ! De vraies gamines !

Bon c'est pas tout, le masque commence à sécher et durcir, va falloir l'enlever ... nan paske derrière y a du boulot : choix de la tenue encore pas définitif, maquillage ...

A l'aide d'un gant de toilette, je commence à me débarbouiller délicatement et à me dire que pinaise, j'ai l'impression d'avoir le teint un peu rougeaud ... ah ben nan, je suis carrément rouge écarlate !!! J'ai la gueule en feu, pour parler clairement, çà chauffe à mort !
Ma soeur essaie de se donner une contenance (en vrai, elle est morte de rire !) et de me rassurer, mais non çà se voit pas trop, dit-elle ... tu parles ! Le pire, c'est que faut savoir que je suis monomaniaque du masque, je l'étale pas comme çà m'importe comment, je m'applique toujours à bien lisser les contours, du visage et des yeux, comme les pros, tu vois ! Oui, comme çà :


Donc là, le rouge est clairement délimité, un cauchemar !

J'ai trop honte, il est absolument hors de question que j'aille au baptême !!! Je sors pas comme çà, y a pas moyen ... qu'est ce qui se passe, t'as un coup de soleil ? Non, je me suis brûlé la peau avec un masque sensée me rendre plus belle et plus éclatante qu'avant ! Je suis au top de ma glamouritude !

Qui dit brûlure dis Biaf*ne ... viiiiiite ! Je me tartine généreusement ! Cà pénètre rapidement, j'en remets une bonne couche, plutôt deux fois qu'une ...

Ma mamoune, clairement de mon côté, toujours prête à me soutenir, me fait gentiment remarquer que c'est pas très malin, qu'on ne se fait pas un masque juste avant de sortir, en plus moi qui ai la peau si sensible (oui je suis sensible, si si !), je devrais faire attention ... et puis l'argile çà décape ...
Oui bon çà va hein ! Moi mon mien, de masque à l'argile, il est tout doux et je peux le laisser 20 minutes sans qu'il me décape à l'acide ! C'est de la merde ce truc ! Ma soeur n'est pas d'accord, elle l'adore ! Regarde comme il me fait la peau douce ... grrrrrrr !

Un p'tit coup d'adrénaline dont je me serais bien passée ce dimanche ! Quelle gourde je fais !
Tout est bien qui finit bien ... à l'aide de la Biaf*ne miracle et d'un peu de crème de jour effet bonne mine, plus un p'tit coup de poudre, on n'y voit que du feu (sic) ! Je suis sauvée, on ne voit plus rien, la rougeur est partie presque aussi vite qu'elle est apparue, je peux sortir de chez moi sans crainte ... et je suis même pas en retard ! C'te classe !

Sur ce, c'est tout pour le moment.

[...]


... paske non, on peut pas toujours être à 100%

... paske des fois, çà va pas fort

... paske y a des moments où tout nous gonfle, tout nous saoule

... paske simplement on est humain

... pask'il faut parfois déconnecter un peu pour repartir de plus belle

... paske c'est normal de douter

... paske pour un quart d'heure de soleil, on se tape 10 jours de pluie

... pask'il est loin et qu'il me manque (mais il revient bientôt, ouf !)

... paske çà passe et que çà va déjà déjà mieux


... oui j'ai un peu laissé le pays d'ici en friche ... pardoune ... mais je reprends les choses en main, y a de la note toute fraîche en prévision ! ...

Sur ce, c'est tout pour le moment.

lundi 18 août 2008

Quand la Alice attaque ...

... la bestiole contre-attaque !

Il y a quelques jours, j'ai poussé mon coup de cri envers la gente mousticale ... et c'était pas jouli jouli ! Je me suis alors rendue compte qu'on est tous dans le même bateau face à ce fléau ... certains sont totalement immunisés et çà c'est tout simplement digoulasse, trop pinjuste ! Mais la majorité se fait quand même attaquer en masse, lâchement et souvent dans des endroits pas du tout homologués par l'Institut du Bon Sens ... nan mais la paupière, la plante de pied, ... n'a-t-on pas idée !!
On se consolera en se disant, au choix, que notre sang doit être sacrément appétissant (mais où est l'intérêt, je vous le demande ?), ou que nos amis apprécient encore plus notre compagnie (on a toujours besoin d'un aimant à stikmou près de soi), ...

Merci en tout cas pour vos commentaires, je crois que jamais post n'avait fait autant réagir au pays d'ici ... comme quoi, vous savez vous mobiliser sur les sujets importants, et çà c'est bien, çà fait plaisir ! Non, on va pas se laisser emm*rder !

Pi ce formidable élan de solidarité, chacun y allant de sa petite astuce de grand-mère ! Je vois que le géranium a toujours la cote, aux côtés de l'indétronable citronnelle !
Mention spéciale à Isabella, qui nous a déniché une arme de destruction massive ... à tester !
L'alcool, le vinaigre, ... Moi je dis, on a qu'à tout mélanger, s'en tartiner le body et on devrait s'en sortir ...

Mais c'est un combat de longue haleine qu'on s'apprête à mener les zamis, faudrait voir à ne pas sous-estimer l'ennemi ... j'ai commis une erreur ce week-end ... j'ai honte de l'avouer, mais je vais vous raconter quand même ... que ma faiblesse vous serve, pour que plus jamais çà !!!

Jeudi soir, je préparais gaiement ma valise en vue d'un ouikende de 3 jours loin du pays d'ici, dans une contrée hostile de l'est de la France ... alors que je remplissais ma trousse de toilette, mes yeux se sont posés sur mes 2 tubes de drogue de crème à la cortisone anti-moustique anti-réaction allergique ... les prends-je avec ou nan ? Jetant un coup d'oeil furtif à la météo et aux 3 jours annoncés de pluie / vent / limite froid, je me dis que nan, c'est pas la peine, là où je vais, va clairement pas y avoir un temps à moustiques ...

... erreur ... erreur grave !!

Car non seulement la météo n'est pas une science exacte et on s'est tapé un super soleil de folie jusqu'à dimanche (j'me plains pas mais bon, z'auraient pu me prévenir quand même !), mais en plus, le moustique de l'est il est résistant au froid : il a profité d'un apéro pris en extérieur nuit vendredi soir alors que le temps était clément quoi que frisquet pour piquer votre serviteuse !! Où ? Pile sur l'articulation métacarpo-phalangienne (si, tu sais, quand tu fermes le poing, les pitites boules sur lesquelles tu comptes les mois à 30/31 jours !) ... on a mangé à l'intérieur pourtant, mais il a fallu 1/2 heure passée deyors pour que la bête se venge ! V'là qu'çà résiste aux conditions climatiques extrêmes maintenant ! On n'est pas rendus !!

Bien sûr, j'avais pas de crème apaisante, pas de citronnelle sous quelque forme que ce soit, pas d'alcool (du à désinfecter, qu'on se le dise !), pas de géranium, rien nada que dalle ... juste du vinaigre ... ben p't'être que çà pue le vinaigre mais çà calme les démangeaisons ... on fait avec ce qu'on a, à la guerre comme à la guerre !

Et en parlant de guerre, j'ai peut-être perdue (encore) une bataille, mais je ne rends pas les armes ! J'vais les avoir, tous, jusqu'au dernier !!!!!!!!!

Sur ce, c'est tout pour le moment.

mardi 5 août 2008

A l'attaque !

Finie la rigoulade, finie la gentille Alice (meuh nan, n'ayez pas peur, c'est pour du faux, juste le temps d'écrire ce post, après on disait que je suis de nouveau gentille tout plein !), maintenant çà suffit, je dénonce, je pousse mon coup de gueule ! 'tention, on va aborder du thème de société, du lourd, du qui vous concerne aussi j'en suis sûre !

J'en ai maaaaaaarrrrrre ! Oui vous avez bien lu, je suis un peu énervée !

Je vous pose une question ... pourquoi ? Pourquoi moi ? Qu'est-ce que j'ai bien pu faire au bon dieux des moustiques pour mériter çà ? Hein franchement !

Paske c'est bien de çà dont il s'agit mes ami(e)s : des moustiques ! Et plus particulièrement, pourquoi alors que nous sommes pleins au mètre carré, pourquoi ils s'acharnent à m'attaquer MOI et moi seule !

Chaque été c'est pareil. Et çà commence même dès le printemps !
Pourtant je suis équipée, je sais, je me prépare ... mais non ... au moment où je m'y attends le moins ... BAM ! L'attaque.

Cet été j'y ai cru pourtant ... première semaine de vacances rien, pas l'ombre d'un spécimen, zéro piqûre au compteur ... et d'un coup, dimanche, l'attaque ! Z'ont du s'y mettre à plusieurs, autrement c'est pas possible.

Le truc un peu gênant, c'est que

¤ de 1) je me fais en général piquer à des endroits non conventionnels et peu pratiques, du genre dans la paume de la main, sur le côté du doigt, derrière le genou, sur la malléole, même des fois sur la fesse sous la coulotte ! Rien que d'imaginer ce que çà implique (à savoir que le stikmou il a du se faufiler incognito sous ma nuisette ... beurk beurk beurk j'en ai des frissons !).
Notons quand même que je suis bénie, je ne me suis encore jamais fait piquer SOUS le pied, parait que c'est infernal ... j'ai quand même un peu de bol !

¤ mais surtout de 2), j'ai la fâcheuse tendance à faire une réaction allergique aux piqûres, allez savoir où ces sales bêtes ont laissé traîner leurs papattes, n'empêche qu'à la place d'un pitit bouton rouge traditionnel, oserais-je dire banal (!), je me retrouve en général avec un oeuf rouge et gonflé, qui démange à mort !!! C'est trop glamour ! A la limite de l'empoisonnement du sang !

Donc autant vous dire que je suis parée : d'avril à octobre, je ne sors pas sans ma pommade à la cortisone ... sauf une fois en juin où j'ai voulu absolument manger dehors alors qu'il faisait nuit, j'm'a fait attaqué une fois, au pied ... pas de crème car loin de la maison bien sûr ... j'étais à 2 doigts de me scier le pied avec une lime à ongles, c'est dire ! Et dans ces moments là, je suis de très mauvaise compagnie, faut surtout pas venir avec son petit Ap*ysil tout mignon, çà me fait rien, me faut du lourd !


Donc chaque été, tout y passe : le truc dans la prise ... mouais ... suis pas sûre que ce soit super efficace ...

... les remèdes de grand-mère, j'ai tout essayé aussi je crois ...
... la bougie à la citronnelle (mit huiles essentielles dedans) ... une alliée de poids, incontestablement, mais seule face à une armada de moustiques assoiffés de (mon) sang ? Pas suffisante ...


J'ai même été tentée de me badigeonner tout le corps de citronnelle ... mais je ne sais pas si mon couple aurait tenu le coup ... alors j'ai succombé à un gadget dont tout le monde m'a vanté les mérites, même la pharmacienne ... moi j'étais sceptique mais prête à tout pour vaincre l'ennemi ... j'ai donc testé ...

... le bracelet anti-moustique !


Admirez la glamouritude de l'objet ! Je voyais pas çà du tout comme çà ! Je voyais çà plus ... uni ... un peu plus ... discret !

Bien sûr que j'ai demandé si y avait pas un autre motif ... non ... ah si, avec traces de pattes d'oiseaux ... mieux ou pire, j'en sais rien, mais au diable la fashion, c'est pour ton bien ma cocotte !

Adopté donc. Mode d'emploi ? Fastoche : matin et soir, imbiber le bôôô bracelet (oui, il est en velour ... hummm !) de solution répulsive et porter l'accessoire de mode comme si de rien n'était !
"En cas de besoin, porter également un bracelet à la cheville" ... mais bien sûr, comme si j'avais pas assez la honte !

Sceptique toujours, comment ce truc peut-il me protéger de haut en bas, est-ce dès l'application, un champ magnétique se forme tout autour de moi, repoussant les bestioles ? (je regarde un peu trop la télé !) ... ben en fait nan pas du tout, çà marche pas, c'est trop de l'arnaque ! Première nuit passée avec mon bracelet (oui, je l'aime, je ne m'en sépare plus) : piquée SOUS le bracelet susnommé !! Si ce @*##¤ de moustique pouvait parler, je suis sûre qu'il est parti en hurlant : "j't'ai bien eu conn*sse !"

J'suis mauvaise langue, ce magnifique bracelet a quand même un avantage : il est fun ! Si, regardez ! Cà va vous rappeler des souvenirs ... Des heures de rigoulade !


video


Top, n'est-il pas ?


Donc bon, si vous avez des solutions, je vous en supplie : aidez-moi !
Cà vous arrive aussi ? C'est quoi votre secret pour terrasser l'ennemi ?

Heeelp !


Sur ce, c'est tout pour le moment.