lundi 24 août 2009

Ce qui devait arriver arriva ...

Il m'avait lâchée une première fois il y a bien longtemps ... il y a presque 10 ans je crois ... j'avais voulu jouer aux indiens, moi la grande brêle de 18 ans, tout çà pour faire rire ma petite Wendy ... J'étais pathétique, couchée par terre dans ma chambre, pâlotte avec la jambe de traviole, et la petite qui répétait, du haut de ses 5 ans : "Tonton, qu'est-ce qu'il a le genou d'Alice ? Pourquoi il est comme çà ? Elle a mal ? Pourquoi ? Moi je voulais juste jouer aux indiens assis autour du feu, et pas aux indiens qui courent en faisant "hou hou hou" avec leur main devant la bouche !" ...
Moi stoïque, zen, total contrôle : "S'il te plaît Wendy, chut hein, va voir là-bas, y a Tata qui t'appelle ... oui c'est çà, pars ... Merci, brave petite"

La deuxième fois, y a pas 2 mois, j'ai voulu faire mon intéressante, tenté de voler la vedette à la mariée et dansé avec un homme autre que mon mien, ben j'ai été punie comme il faut ! Pour la deuxième fois de ma courte vie, mon genou avait décidé de vivre sa vie de son côté, et sans me demander mon avis !
Il parait qu'à mon âge, c'est pas normal, les genoux c'est pas indépendant, çà doit rester bien en place, non mais ! Aux grands maux les grands remèdes donc, je me suis offert la totale : médecin, radios, IRM, kiné ... tous d'accord : il faut envisager la solution chirurgicale et aller consulter un expert ès cuisine du genou.
Ouh là là, on se calme, tout de suite les grands mots : opération ... désolée j'peux pas, j'ai plus beaucoup de congés, pi çà tombe mal, sérieux j'ai des déplacements de prévu jusqu'en 2011 et en plusse, le trou de la S*Cu est déjà bien assez grand, tu penses ! Non merci donc, c'est pas la peine.

La vérité vraie, c'est que j'ai une trouille monstre de me faire opérer ! Une peur panique ... Pour plusieurs raisons :

- je déteste les hôpitaux (en même temps, je connais pas beaucoup de monde qui surkiffe !) ... mais vraiment ... je me sens pas bien dès la porte passée, aller voir quelqu'un là-bas me demande un effort surhumain, même si c'est en maternité, ... je sais pas où regarder, où m'asseoir, y a une drôle d'odeur ... bref j'aime pas.
Alors me retrouver moi-même dans un de ces lits, imaginez ... hors de question ... sûrement pas de mon plein gré ...

- je ne me suis jamais faite opérer. Si, une fois, à 4 ans, les amygdales / végétations, mais c'est tout, çà ne compte pas, je ne m'en souviens pas ... et les dents de sagesse, c'est pas vraiment une opération non plus ... donc voilà, je suis novice de l'anesthésie et c'est très bien comme çà.

- je suis hyper indépendante et l'idée de dépendre de quelqu'un m'insupporte au plus haut point. Ne pas pouvoir me déplacer quand et où je veux, ne pas pouvoir me prendre en charge moi-même, çà me fait flipper grave ! Je n'ai jamais été plus mal et déprimée que quand je me suis fracturée la clavicule à 25 ans et que ma mère s'est occupée de moi comme d'un bébé, çà me rendait malade, expérience hautement traumatisante (merci Maman tout plein, mais quand même ...) Même Doudou qui fait un truc à ma place, çà m'énerve ... je change progressivement, j'évolue, je me laisse un peu faire, cocoonner ... mais c'est dur, un lâcher-prise qui m'est difficile !

- je suis d'un naturel très optimiste, donc c'est sûr, le chirurgien va vouloir m'opérer même si c'est pas nécessaire, juste pour faire du chiffre et c'est sûr, l'opération ne va rien changer, en plusse je vais avoir des séquelles et ne récupérerais pas complètement, donc je vais boiter et j'aurais toujours un peu mal, franchement si c'est pour que çà soit pareil, voire pire, je préfère ne pas me faire opérer du tout.

Je m'étais faite à l'idée, tant pis pour les sports d'hiver (suis pas méga fan donc çà va ...), attention au badminton (penser à ressortir la genouillère), rester vigilante et tout se passera bien.
Tu vois, çà fait presque 2 mois, j'ai bien récupéré, j'ai même plus mal quand je fléchis, je suis guérite !

Et hier aprem, le drame ...

Mon genou m'a lâché, à nouveau, pour la troisième fois ... pi j'l'ai pas vu venir hein ! Tranquille, je faisais pas l'indien, je ne dansais pas un rock endiablé ... je suis simplement passée derrière Doudou ... j'ai enjambé un sac, j'ai pris appui sur mon genou en kit, il est parti à gauche, je suis partie à droite ... pour la troisième fois, nos routes se sont séparées un court instant, juste le temps de hurler et d'entendre à nouveau ce bruit si caractéristique, ce bruit inaudible à l'extérieur mais qui résonne à l'intérieur ... luxation ... again ... jamais 2 sans 3 ...

Autant vous dire que sur le chemin du retour, dans la ouature, j'ai eu beau déployer des trésors d'esscuses, de feintes pour échapper à l'inévitable ... Doudou est inflexible, c'est fini la rigolade, on va aller voir le Docteur Benton !! Et s'il le faut on ira voir le Docteur Sheppard (il est neurochirurgien, je sais mais m'en fous !) ... et aussi le Docteur Ross, ... et même le Docteur House en dernier recours, mais on va prendre un avis chirurgical !!

Mes amis, je crois que j'ai pas le choix ... j'vais aller consulter ... 'ttention hein, çà veut pas dire que je vais me faire opérer ! Y a p't'être pas besoin, qui sait ??

Sur ce, c'est tout pour le moment.

7 commentaires:

L'abeille a dit…

T'as allée aux urgences après ta luxation ou tu as RDV avec un médecin ?
Je croise les doigts pour que l'opération ne soit pas nécessaire.
Courage.

C'est Alice ! a dit…

L'abeille : Non, pas les urgences ! Le point positif, c'est que çà s'est remis en place tout de suite, donc de la glace, de la crème et un anti-inflammatoire suffisent pour calmer la douleur. Mais je vais vite prendre rdv chez le médecin et surtout le chirurgien, pour être fixée une bonne fois pour toutes !!
Merci pour ton soutien !

Lilly a dit…

allez, courage ma belle... il faut ce qu'il faut et apres tu seras tranquille!

C'est Alice ! a dit…

Lilly : Merci :) Oui je sais que je vais pas avoir le choix ... donc une grande discussion avec un chirurgien s'impose, pour m'informer et me rassurer aussi ;)

Maria a dit…

Bon! j'ai consulté le Vidal et l'homme (suis marié à un médecin

,! mais j'aime pas non plus les hôpitaux et les médocs plus que ça, hein!!)

Donc... il faut couper...


oui,, ou mettre une broche du barbecue de tante Germaine, avec le gras du poisson et tout,et tout

ou peut-être un peu de rééducation et c'est partie pour dix ans de plus!? par contre passé ce délai, suis dsl mais il faudra la totale

prothèse!! oui!! ne me remercie pas!!

il pareil qu'on peut faire ça chez le boucher du coin, pas la peine d'aller à l'hosto, donc!!

bisous quand même!! et courage!! mon ancien claquage compati!

Maria a dit…

bien sur , mon message est du deuxième dégréé ... ;-)

C'est Alice ! a dit…

Maria : Hihihi, tu m'as bien fait rire (je me doutais bien que c'était du 2nd degré !)
Parfois j'ai envie de couper net et de m'acheter une nouvelle jambe, mais parait que c'est pas facile à trouver ...
Quand je marche à côté de Doudou, il imite le bruit d'un truc qui grince et m'appelle "Mon p'tit Robocop" !!