vendredi 27 juin 2008

Mon ouikende de folie de la mort qui tue - #2 - samedi

Rappel du 1er épisode ici ... çà devient compliqué comme Amour Gloire et Beauté dis donc !

Après une bonne nuit de sommeil, il a quand même fallu se lever paske bon, la grasse mat', c'était juste pas possible ... et en plus, le petit dej était pas servi jusque tard ... que jusque 10h30 ... beaucoup trop tôt donc. Mais hors de question de zapper le petit dej, institution sacro-sainte-nitouche dans notre couple, c'en est même un des pilliers ... la tristesse ... priver mon Doudou de son Nesqu*ck du matin, c'est un peu comme retirer son chiwawa à Par*s Hilt*n voyez ... çà se fait pas, c'est inhumain ... Donc on se lève à la dernière minute et on descend vers 10h10, histoire de pas devoir trop se speeder pour déjeuner ... sauf que quand on arrive au restaurant, le mec de la réception nous dit que en fait non, c'est que jusque 10h, le petit déj ! Ah ouais ? Cà a changé ? Non, çà a toujours été comme çà. M*rdouille ! Nous on lui soutient que le réceptionniste nocturne nous a annoncé 6h - 10h30 ... lui rétorque qu'en fait c'est 6h30 - 10h ... donc soit c'est lui qu'est dyslexique, soit c'est nous qu'on n'a pas compris ... or le client est roi ... donc c'est la faute à l'autre ! CQFD
Je tremblotte à l'idée de louper le petit dej et de devoir faire moulte kilomètres dans cette contrée inconnue à la recherche d'un croissant, Doudou pareil ... mais le gentil monsieur nous dit que le buffet n'est pas encore complètement débarassé, donc on peut se faire un plateau et aller le dévorer au bar ... merci bien, vous êtes trop aimable ...
Plus j'y pense, et plus je me dis que le mec nous avait bien dit 10h et que c'est peut-être nous qu'on a voulu entendre 10h30 paske çà nous arrangeait mieux ... mais bon, quand on fait preuve de mauvaise foi, on se démonte pas et on assume jusqu'au bout !

Bref ... on s'habille top bien pour le mariage ... trop la classe et tout, Doudou est prêt sauf que ... au niveau des chaussettes, çà va pas du tout ... ni avec la couleur du pantalon, ni avec celle de la chemise, ni avec rien, c'est juste pas possible. "Bien sûr que çà se voit !!" Mais il a que çà le pauvre !
Et en plus, il a pas de ceinture, çà fait pas fini qu'il dit, et le pantalon est un peu grand ... bon soit, on a le temps, on décide d'aller faire quelques amplettes à la galerie du supermarché ... pi on en profitera pour acheter une carte pour le mariage, histoire de remplacer celle que Doudou a acheté mais oublié à Nice ... très pratique.

Direction donc le L*clerc à la sortie de Chateauroux et là, Messieurs Dames, imaginez la scène, ce fut culte ! Imaginez un mini L*eclerc de campagne, blindé car samedi matin, et ajoutez-y tous les gens du coin venus faire leurs courses en famille en tenue ouikende, c'est-à-dire marcel-short-claquettes ... pi maintenant, laissez-nous faire notre entrée, sapés comme si on allait à un mariage (héhéhé), Lui en costard cravatte (sans la veste quand même, il aurait moure de chaud !), moi en top-jupe-escarpins à talons ... le clash !! Toutes les têtes se tournaient vers nous, ils ont du se dire qu'on était des riches ou des célèbres, ou alors qu'on se la pétait trop à venir les narguer, tout endimanchés que nous étions. Cà nous a bien fait rigouler, et je pense que çà a du jaser dans les chaumières ... "tu sais qui on a vu à L*clerc ? Ouais, les gens de la ville !"

L'après-midi, mariage ... c'est quand même pour çà qu'on y est allé ... sous une chaleur de folie !
La mariée est arrivée en calèche ... je vous passe les détails ... mairie ... église ... à la sortie, ils ont fait un lâcher de colombes, une chacun ... elles devaient être un peu désorientées paske si une a bien pris son envol, l'autre a tournoyé un peu et s'est écrasée contre l'église, avant de retomber lourdement sur le sol ... c'était trop drôle ! Triste mais drôle ... je suis méchante !

Vin d'honneur ... rien à signaler ... ah si, 2 choses :
- si un jour, vous décidez d'acheter une robe en voile de couleur jaune, donc légèrement transparente, évitez s'il vous plait de mettre un t*nga blanc ... paske oui çà se voit à travers, même très bien, au risque de faire parler de vous toute la soirée ... véridique ... tout le monde était au courant, l'info s'est répandue comme une trainée de poudre ... "T'as pas vu Tante Machine ?", "C'est laquelle çà ?" "Celle avec la robe jaune et le string blanc" ... "Ah elle ! Elle est là-bas, dans le coin, elle boit pour oublier !"
- et puis on a fait la connaissance d'un vieux monsieur, qui j'en suis presque sûre n'était pas invité, qui nous a conté fleurette ... qu'il a sauvé la vie à 7 personnes, qu'il arrive à voir le "dedans" des gens, qu'il a "débloqué" une femme qui n'arrivait pas à avoir d'enfant, tout çà juste en la regardant, elle et son mari, ... j'en passe ... j'en pouvais plus, il sentait le renfermé, un supplice !

Pi repas ... bon on a eu le temps de rester que pour les 2 entrées, oui je sais c'est mal mais nous on avait 400 bornes à faire derrière, avec no grasse mat' le lendemain donc hein !
Petit moment de solitude quand même quand on a ouvert le menu ... entré n°1 : crustacés ; entrée n°2 : poisson ... faut savoir que Doudou ne manque rien qui sorte de la mer ... nous v'là bien avancés ! Comme il est bien élevé, il s'est forcé à manger les écrevisses ... j'ai bien rigoulé ... un peu moins quand il m'a ressorti une phrase que j'ai dit un jour, ya longtemps donc ya prescription : "je mangerais des radis le jour où tu mangeras des crevettes !" ... mais mon Doudou, tu sais, "les écrevisses, c'est PAS des crevettes, c'est pas DU TOUT la même chose !" Hein ouais ?

Vers 23h, on s'est éclipsé discrétos (enfin autant que faire se peut ... on était assis à la table des mariés, bien en vue !) ... notez quand même qu'à 23h, ils n'avaient pas encore attaqué le trou normand ... c'est quoi ce mariage ?!

Retour par "un chemin que Doudou connait" ... comprenez "différent de celui de Madame GPS" ... ya eu comme une rivalité entre eux toute la nuit ... les hommes et les bagnoles, vraiment !
Vive les déviations dues aux animations de la Fête de la Zicmu, un régal ... çà a tout chamboulé Doudou dans ses plans ... mais on est arrivés à bon port quand même ... avec la voiture en un seul morceau !

Sur ce, c'est tout pour le moment.
Suite et fin bientôt !

9 commentaires:

Françoise a dit…

Ah la la, les hommes et leurs chaussettes, ça aussi, c'est tout un poème ! ;-)

isabella a dit…

ouais chateauroux c'est un ville quand même, y a meme une équipe de foot lol Je suis un peu vexée de mef aire traiter de bouseuse là (ouais d'accord je suis pas de chateauroux mais d'à côté, mais quand meme là)

Maroual a dit…

Hé beh dediou La méchante aventure! :dabeulelol:

Lilly a dit…

j'adore le coup du p'tit vieux qu'est pas invite... uhuhuhuh

C'est Alice ! a dit…

Françoise : C'est une catastrophe tu veux dire !

Isabella : Meuh nan j'ai pas dit çà, te vexe pas chouchoute ! On a juste dormi à Chateauroux, le mariage était à 70 km dans un tout piti bled !

Maroual : C'est clair ! Pi je viens de me rendre compte que j'vous ai pas parlé du maire du bled ... chemise hawaienne mit gilet boléro en cuir, sur jean baskets, crâne dégarni sur le dessus option longue queue de cheval dans la nuque : rock&roll ! Quand on l'a vu, avec Doudou, on s'est dit, en même temps : C'est quand même pas le maire !! Ben si !

Lilly : On en a repéré 2 ou 3, des "incrustes" ! Cà se voit tout de suite ! trop drôle !

ManouG. a dit…

huhu l'espace d'une seconde j'ai cru que c'était toi le tanga blanc ! :o)) Bon et puis après j'ai relu, hein, t'inquiète ^^

N'empêche, je les trouve TOUS chouette les mariages...depuis que j'en ai fait un où l'un des témoins ne s'est jamais pointé parce ce qu'il s'est paumé en route et que du coup il s'est arrêté picoler dans un bar, où la mariée s'est retrouvée à danser avec les slips des invités-hommes (sauf Mr.G et 2 potes) et le marié avec tous les soutiens-gorges de ces dames (sauf le mien of course, j'ai failli lui mettre un pain, on a frôlé l'incident diplomatique).
On s'est barré au milieu du repas et depuis ils ne nous parlent plus...pas grave ^^

Bref tout ça pour dire, chouette ton mariage :o))

Yibus a dit…

vraiment bien, et raconté de manière si poétique... Ah, le vieux pas invité qui s'impose, j'adore et la tante qui boit (du Tang...a) (ahah)

Elise a dit…

On s'y croirait, c'est toujours très épique un mariage. Et la colombe huhuhuhu non je voulais dire oh la pauvre petite colombe.

C'est Alice ! a dit…

ManouG : Faut dire que les DJ, çà peut te ruiner une soirée avec des jeux ou une musique pourrite !
A ce mariage, dès l'apéro, il nous a balancé "C'est la merguez, merguez party !!" ... j'ai su que c'était mort !

Yibus : Le vieux pas invité, je pense qu'il y en a un dans chaque mariage !

Elise : Ah non mais alors çà, c'était mortel ! Je pense qu'on va gagner 500 euros à VideoGag avec cette vidéo !!