vendredi 10 octobre 2008

Une page qui se tourne

Mes ami(e)s du bloug, j'ai la nostalgie dans mon coeur, et ce depuis lundi. Je vous essplique (on se moque pas merci)

Vous savez (ou pas) que moi, j'ai pas la jettite qui m'habite ... nan moi je conserve tout, pendant longtemps, toujours çà peut servir ! Autant pour certains trucs, j'aime acheter souvent du neuf même quand c'est pas urgent ni abîmé, genre les chaussures ou les fringues (z'avez raison, les chaussures c'est toujours urgent !) ... mais n'empêche, je garde toujours les vieux trucs, même si c'est cassé, j'ai un mal fou à me séparer des choses. Tu sais, ce vieux t-shirt un peu déformé à force de lavages en machine, que je mets plus depuis 1992, ben il est toujours là, dans mon armoire, en souvenir ... voilà c'est çà mon problème : j'associe les objets à des souvenirs, à des moments de ma vie, à des personnes, et du coup, je peux pas jeter car j'ai l'impression de jeter un bout de ma vie et de mon passé. Call me bizarre ...

Regardez, ma vieille Monique (paix à son âme) : elle avait 10-12 ans bien tassés, mais tant qu'elle fonctionnait, pourquoi la changer ? (Bon là çà compte pas vraiment, j'ai pas vraiment d'histoire sentimentale avec ma machine à laver mais bon ...)

Parlons de mon radio-réveil : je vous l'ai brièvement présenté , en fin de billet. Il est archi vieux, il date de 1990, reçu à ma première communion. A l'époque il était top tendance, avant-garde futuriste même ; aujourd'hui il est simplement vintage ... et il fonctionne. Je l'aime d'amour ... j'ai cru le perdre une fois, y a 2 ans : pour la première fois en plus de 15 ans, il n'a pas sonné, j'ai cru qu'il avait moure ! Mais ouf que non : en faisant le ménache, j'avais tourné le bouton du voloume au minimum, c'te quetsche !


Bon on s'égare là, c'est pas de çà que je voulais vous parler ... non aujourd'hui il est question de ma bouilloire ... partez pas, çà va être passionnant !


Ma belle bouilloire Tefoul, elle est en plastoc jaune citron, elle est belle, et je l'ai achetée à 18 ans, le jour où j'ai quitté le foyer pour aller voler de mes propres zailes dans la grande ville ! Je l'ai choisi, c'était ma mienne, je la voulais fun pour qu'elle me colle la che-pé dès le réveil ...

Cà fait donc 9 ans que je me traine ma bouilloire, de pays en pays, de ville en ville, au fil des déménagements. Que je la bichonne, que je la détartre avec amour au vinaigre blanc.

Non ma bouilloire n'est pas cassée, elle fonctionne encore, le problème c'est que le détartrage commence à la ronger sévère et ya du métal qui se détache de la résistance et qui flotte dans mon thé. Et çà c'est pas top top pour ma santé je crois. J'ai raconté çà à ma mère, elle m'a dit "Bon ben maintenant çà suffit, tu vas t'acheter une nouvelle bouilloire, nan mais c'est bon quoi, 9 ans !! Sinon t'en reçois une à Nowel !" (super le cadal, après le moule de l'année dernière ... !)

Facile à dire ... j'ai donc pris mon courage à quatre pattes et j'ai cédé, à l'occasion d'une vente privée sur le ternet, aux sirènes d'une joulie bouilloire chromée, trop chouchoute. Les délais de livraison étant assez longs, j'ai eu le temps de me préparer à la séparation.

Et lundi, elle est arrivée. La nouvelle. Comme elle est belle ! Comme elle va bien dans ma cuisine ! Je l'ai bien lavée, et je l'ai branchée ... à la place de l'autre.

Mais voilà, çà fait une semaine que l'autre traine par terre, dans un coin de la cuisine, je peux pas la jeter, JE PEUX PAS ! Doudou l'a vue ce matin, et il a rigoulé : c'est une épave, il m'a dit. Faut la jeter, ils en font même plus de ce modèle ... même en Afrique, ils en ont plus des comme çà !
Aujourd'hui, il est tout seul à la maison pendant que je travaille, je suis sûre qu'il va la jeter ... et c'est peut-être une bonne chose.








Sur ce, c'est tout pour le moment.

8 commentaires:

isabella a dit…

Comme je te comprends... Moi c'est pareil avec ma vieille télé 356 cm mais non j'en veux pas une plus grande parce que c'est ma grand mère qui me l'a offerte, ma machine à coudre, mon étagère, mon vieux téléphone... Alors je te souhaite beaucoup, beaucoupd e courage!

Joe Butagaz a dit…

J'ai eu un petit accident de la vie (incendie) il y a bientot 3 ans, dans lequel j'ai perdu TOUT ce que je possédais et bien figures-toi que j'étais aussi sentimental que toi et que j'ai fait le deuil rapidement sur mes petites choses que je gardais précieusement. Depuis, j'ai un regard différent sur tout ce qui est matériel. Ma voiture fétiche a 'disparu' il y a quelques années et j'ai un autre regard sur les voitures...........
J'passerai quand même volontier boire un petit thé.....

Lilly a dit…

ah me parle pas de sentimentalisme materiel... qui c'est a ton avis qui est venu aux states en emportant dans sa valise son bol a oreille avec son nom dessus, sa tasse winnie l'ourson et sa tasse cochon??? hein qui?
des bisous et du courage!

C'est Alice ! a dit…

Ah ben je suis quand même un peu soulagée, je pensais que vous alliez me prendre pour une foll'dingo mais en fait nan, vous êtes pareils !! :)))

Isabella : Je dois tenir çà de ma grand mère. Chez elle, elle conservait tout dans des boites à chaussures, on a retrouvé plein de choses, des menus de mariage et de baptême de toute la famille aux cartes postales de vacances, en passant par les factures de plus de 20 ans !

JoeButagaz : C'est drôle de parler de deuil pour des objets mais c'est exactement ce que je ressens, pas pour la bouilloire mais pour d'autres choses dont je vous parlerais un jour.
Et sinon, tu passes quand tu veux, j'ai 12 000 sortes de thés différents, on choisira le temps que l'eau bouille !

Lilly : Hihihi, tu m'as fait trop rire ... non je me moque pas paske j'aurais fait pareil :)

eloa a dit…

moi c esst mon canape lit qui est parti ce matin. et ben meme s il etait super vieux, ca me fait quelque chose qd meme! pasqu il m avait suivi depuis la France en passant par l Allemagne et l Ecosse...
(pis sinon, j ai la meme bouilloire que ton ancienne, jaune tout pareil! hihihi)
des biZoux

Elise a dit…

Pareil, je me remets toujours des vieux meubles pas beaux qu'on a mis en dépôt vente au moment de notre déménagement. Ils étaient pas beaux mais c'était les notres ! Bon dimanche.

Yibus a dit…

Chère Alice,
L'émotion m'étreint en lisant des souffrances... J'ai l'air de rire mais non, c'est sérieux cette histoire-là.
Pourvu que Doudou ait eu le réflexe qui sauve.

Et surtout, tiens-nous au courant.

C'est Alice ! a dit…

Eloa : C'est tout pareil, je suis vraiment désolée pour ton canapé-lit. Mais sois forte, je suis sûre qu'il n'aurait pas voulu que tu le pleures, il veut te voir sourire alors sois forte !

Elise : Arg le dépôt vente ! Dis-toi qu'ils vont faire le bonheur de quelqu'un d'autre, tes meubles ! Courage !

Yibus : Doudou n'a touché à rien,va falloir que je le fasse moi-même ; mais c'est sûrement une bonne chose, pour tourner la page ... :)