lundi 17 décembre 2007

Chat . . . bada bada !

Nan nan mes ami(e)s, remballez vos violons et vos mouchoirs, ceci n’est pas un post d’amour ni de romance, c’est un post sur les chats … c’est marqué en violet sur mauve dans le titre, on vous aura pas trompé(e)s sur la marchandise !

Juste avant de vous raconter la petite histoire qui m’a fait beaucoup rigoler ce ouikend, je vais faire un point avec vous sur mon non-amour des chats !

Bon, je sais que je vais pas me faire que des copines avec ce post hein (mais vous m’aimez comme je suis, n’est-ce pas ? N’est-ce pas ?).
J’entends déjà les propriétaires de minou-minou qui hurlent au scandale, baissez vos fusils braqués, pardon mais bon, les chats, j’aime pas trop çà.

Déjà, çà perd des poils (oui, les hommes aussi, je sais … là n’est pas la question) tout le temps et partout, mais bon c’est encore pas catastrophique, si çà ne tenait qu’à çà, peut-être que moi aussi, je serais une cat-lover … mais non.

Attention, je précise quand même, j’ai dit "non-amour", j’ai pas dit "haine profonde" ! Nan, spa pareil !

Je dis juste que … imaginons … même si je finissais ma vie seule et sans enfant … très vieille (et peut-être un peu méchante sur les bords) et vraiment tute seule, ben j’aurais quand même pas de chat ! Sûre et certaine !

Paske tout çà est lié à un traumatisme vécu il y a fort longtemps, quand j’étais encore jeune et belle, et que je devais avoir 10 ou 12 ans, peutimporte !

*allongeage sur le divan et racontage*

Il était une fois, que moi partie en ouikend chez une copine rencontrée en colo, que j’allais chez elle pour la 1ère fois donc, et que comme elle était très gentille (oui, je ne fréquente que des gens gentils), que elle m’a gentiment cédé son lit pour la nuit, pour aller dormir sur le canapé.

Tout allait bien … jusqu’au moment où vers 2-3 heures du mat, son monstre chat est rentré discrétos (pour pas me réveiller, charmante attention) dans la chambre où je dormais …

Bon déjà que je suis, à la base, pas la plus grande amie des bêtes (pardon Brigitte), je les tolère, on se respecte mutuellement quoi, j’ai quand même un peu de mal avec les animaux dans la chambre à coucher … et alors les animaux dans le lit, aaaaaaaaaaahhhhhhhh non surtout pas !

Paske le chat en question, c’est justement vers le lit … mon lit … qu’il se dirigeait ! Vers l’oreiller plus précisément. Oui paske c’est à ce moment là que j’ai compris que Pacha (oui, la bête avait un nom) avait la (bonne ? fâcheuse ?) habitude de dormir sur l’oreiller de ma cops, tout collé contre le haut de sa tête … sauf que elle avait les cheveux courts, très courts et moi longs, très longs.

Autant vous dire que j’étais tétanisée, je n’osais pas bouger un orteil (ni un cheveu d’ailleurs) de peur que la bête confortablement installée sur ma chevelure barbiesque ne se débatte, pire, ne s’emmêle ! Je chuchotais très fort "Pacha ! Pacha !" (pour qu’il s’enlève !) Que non ! Rein-à-fout le matou !

Au bout d’une demi-heure, la maman de ma copine, réveillée à l’autre bout de l’appart par des chuchotements suspects, est venue voir ce qu’il se passait … en ouvrant la porte de la chambre, elle a effrayé le chat et s’est passé ce qui devait se passer … je me suis retrouvé avec un chat hystérique dans la touffe, que Michael il peut remballer ses Jackson Five de frères, ils sont ridicules !

Terrorisée donc, avec les yeux revolvers en option, j’me s’rais bien fait un ragoût de chat cette nuit là, mais bon j’suis bien élevée, j’étais invitée après tout !

Donc non, les chats ne sont pas mes meilleurs amis, j’suis méfiante on va dire, mais je dirais à ma décharge, et pour pas perdre les quelques lectrices qui z’aiment les chats, que j’ai passé les 10 premières années de ma vie dans l’amour des chats … z’avaient qu’à pas m’attaquer !

J'ai encore pas rencontré LE chat tout mignon tout gentil qui me fera oublier cette douloureuse épreuve ... un jour peut-être ...

Tout çà pour dire que quand j’ai emménagé au pays d’ici, j’ai rigolé doucement quand la voisine du RDC m’a répété 15 fois de bien faire attention à ne JAMAIS laisser la porte d’entrée ouverte, paske son pitit minou d’amour, des fois il sort de l’appart en loose-dé, et que ce serait trop une catastrophe s’il venait à sortir dans le monde extérieur, trop hostile pour un chat de déco d’intérieur ! Il vaut mieux qu’il erre dans les couloirs de l’immeuble, au moins il est au chaud et en sécurité. Ok d’accord madame.

Pi samedi aprem en rentrant chez moi, qui je vois collé à la porte d’entrée du côté interne, prêt à bondir dehors courir l’aventure ? Le chat de la madame ! J’ai rigolé un peu … N’écoutant que ma bravitude et ma bonne-voisine-attitude (et protégeant ma chevelure en cas d’attaque du félin), j’ouvre délicatement la porte en minaudant "Minou-minou-minou, reste dedans, pas sortir, le chat !"
Il m’écoute, par miracle, pi me regarde monter les escaliers, posté devant la porte de sa maison, dépité.

Le soir, en sortant de chez moi, j’ai rigolé fort en voyant que le petit chat ne pouvant ni sortir dehors ni rentrer dedans, il avait tout simplement, pour se venger, saccagé le truc-en-mousse-qui-empêche-le-froid-de-rentrer-sous-la-porte (si vous avez un nom plus court, je prend !).




Sacrée surprise en rentrant, la voisine. J’suis sûre que maintenant, on va avoir le droit de le laisser sortir prendre l’air ! Encore une victoire du chat !

N’empêche, quand j’ai vu le carnage, j’ai quand même pensé : "Pauvre petit chat-chat !" Quand même ... Je ne suis pas un monstre !


Sur ce, c'est tout pour le moment.

3 commentaires:

Lilly a dit…

Bah voila tu viens de perdre une lectrice!!!!

Non je rigole, je suis pas super fan des chats non plus... pour d'autres raisons... En fait j'aime assez les chats des autres mais chez moi c'est pas demain la veille qu'il y aura un animal qui a besoin qu'on lui change sa litiere... chat, lapin, cochon d'inde... niet!!

Isabella a dit…

Ah ça... c'est parce que tu as pas rencontré ma minette d'amûûûr... qui te fait des câlins et des bisous sur le nez (et quelques bêtises aussi parfois!)
MOi cc'est pareil ma grande crainte c'est de perdre mon chat (ça me donne une idée d'article ça d'ailleurs pour demain)
sinon sans faire de mauvaise blague, le truc en mousse ça s'appelle pas un chien??? mdr

C'est Alice ! a dit…

Lilly : Ah oui tiens, c'est vrai, j'ai oublié la litière ! Y a rien au monde qui pue plus qu'une litière de chat !!

Isabella : Perdre ton chat ? Comme la Mère Michel ? Hahaha !
En tout cas, si c'est vrai que çà s'appelle un chien, je comprend pourquoi il lui a fait sa fête !