jeudi 4 octobre 2007

Salsa muy caliente !

Hier soir, soirée Salsa donc … initiation Salsa pour être précise. En fait, au pays d’ici, si tu veux bouger ton corps et chercher bonheur sur le dancefloor, t’as plusieurs solutions :

- soit tu paies trééééééés cher pour prendre des cours de salsa (çà marche aussi pour les autres danses, c’est pareil, no différence, c’est pas moins cher d’apprendre le rock, pas de jaloux)
- soit tu te démerdes tout seul à la maison devant un DVD de Ricky Martin, le ‘latin frimeur’ des années 80 … ok 90 chuis méchante ! Free style donc … l’avantage c’est que t’es pas ridicule du tout du tout paske personne te voit … *ambiance garantie !
- soit tu vas au bar ‘Le pays qu’a un dictateur qui aime les cigares’ (devinette …) et 2x par semaine, y a des cours gratos amigos de salsa pour initier ton body.


Donc hier soir, je me suis matée un DVD de Ricky … mais naaaan ! Genre je viendrais m’en vanter devant tout le monde, c’te honte … Ricky si tu me lis, bonne lecture !

On était 4 donc, 2 garçons, 2 filles, 0 possibilité car tout le monde n’était pas libre dans sa tête, si vous voyez ce que je veux dire … héhéhé je sais que vous voyez ! 4 au resto donc, à speeder la serveuse à nous faire payer la pitance viiiiite parce que le cours commençait à 21h tout pile et qu’il était déjà 20h57 et que le bar n’était pas trop loin mais pas trop près non plus et qu’on m’avait prévenue que çà commençait au top 21h et que si tu arrivais après, ben tant pis pour ton body, interdit de salsa, reste assis ou rentre chez toi, f*ck ! Donc on paie l’addition … merci madame c’était bien bon … on court … on gambade plutôt … on arrive tout essoufflé mais tout entraîné au bar et là … horreur malheur … y avait personne … enfin presque, pas grand monde quoi.
Comment çà, maintenant, çà commence à 21h30 la salsa ? ! C’est nouveau çà ! Oui ? Ah bon, d’accord …


Bon, on se pose, on boit un petit coup pour digérer plus vite, de la Bodoit donc, ou du Rhoum avec du Couca, sais plus trop … Puis arrive Chico (aka le prof de salsa), flanqué de sa Roberta du jour / du soir (oui le Chico vient toujours seul mais ne tarde pas à trouver une adepte qui vient à toutes les sessions et qui se débrouille pas trop mal donc et qui s’accroche à lui genre ‘c’est moi sa cavalière et vous êtes rien que des jalouses na’ !) … oui je le sais paske en fait, c’est la deuxième fois que je viens à l’initiation salsa dans ce bar et donc non je ne suis plus une grande débutante … suis une débutante semi-confirmée si on veut, pas encore la classe internationale mais pas loin !

Petit interlude avant de commencer, histoire de vous stopper tout net dans vos élucubrations : non Chico n’est pas le grand hidalgo que vous imaginez, croisement entre Antoino Banderos y Glaria EtStéphane, no no no, pas du tout du tout. Chico, on dirait TOUT sauf un prof de salsa ! Sans dec, au début çà surprend, la première fois, j’attendais un bel étalon full of testostérone mit mèche gominée, cliché-like, j’attends encore. Mais n’empêche, quand il s’agit de salsater (oui çà existe), Chico, il assure un max, comme quoi çà veut rien dire !

Donc c’est parti Jacky, tout le monde sur la piste, pratiquement autant de filles que de garçons, ce qui est quelque peu miraculeux, le mâle considérant souvent que la salsa, je cite, ‘c’est un truc de gonzesse’ !
Le pas ‘Mambo’, le pas ‘Rumba’, le pas ‘Salsa’, le tour à droite, tout y passe, les garçons passent d’une fille à l’autre (en tout bien tout honneur bien sûr)… du coup des fois on tombe sur un cavalier doué … pi des fois pas !
Donc on danse on danse, tout çà, on prend tout doucement confiance, on ferme les yeux et on se prend pour Bébé face à Johnny Castle (culte b**del !) ...



… quand soudain, Chico hurle : ‘ENCHUFLA’ ! Quoi, qué passa ? Quécécéçà ? Ah oui un pas de salsa, bien évidemment que je savais, tu parles ! Là, on monte quand même d’un cran niveau difficulté mais bon, çà va, fastoche quand même !
Le seul truc, et c’est là que c’est plus gênant, c’est que moi, ‘enchufla’, çà me fait penser à ‘enchiladas’ … rien à voir je sais - non y a pas que la graille dans ma vie - mais je sais pas pourquoi, çà m’a percuté direct et çà m’est plus jamais sorti de la tête ! *vision d’horreur …


Sur ce, c’est tout pour le moment.

2 commentaires:

Maazz a dit…

J'ai essayé aussi la salsa, sauf je suis grave pas douée vu tous les pieds que j'ai sauvagement écrasés...

C'est Alice ! a dit…

Maazz : L'idéal c'est de danser avec un partenaire qui assure et qui te guide, du coup t'as l'air d'être trop douée toi aussi ! C'te feinte ! ;)