lundi 11 février 2008

F.B.I.

Ouais, c’est çà, Fausse Bonne Idée que d’envisager d’aller au resto DANS Paris un vendredi soir alors que tu viens DU DEHORS de Paris, en voiture en plus ! Vraiment, n’importe quoi !

J’ai passé le week-end en RP comme ils disent, en région parisienne donc pour ceux qui comme moi parlent normalement et n’ont pas fait parisien 1ère langue.

Ca avait bien commencé, arrivée en train à la gare de Mickey à l’heure pile-poil-jamais-vu-çà (le TGV Est, c’est vraiment de la boulette, on est ENFIN connecté à la Grande Ville ... on peut y accéder en moins de 2 jours de voyage je veux dire). Après déjeunage avec my Doudou, j’avais passé une bonne partie de l’aprem à Val d’Europe, temple du poussage à la consommation, sans RIEN acheter avec mes sous-sous, rien de rien, un miracle si on considère que j’étais avec ma toupine Cawole ... bon elle, elle a craqué, elle n’a pas ma volonté, la pauvre !
Moi ch'suis trop fière de moi !

Bref, au programme du soir, y avait soit StarAcadémoi, soit resto à Paris. Cà a été vite vu, c’est parti mon kiki, Paris nous voici !

Ma toupine Cawole, qui a plusieurs cordes à sa palette de qualités, s’est occupé d’ameuter les foules, de fixer le rdv du départ, de répartir les gens dans les voitures, optimisation de l’espace et sauvegarde de l’environnement obligent ... une vraie mono de colo. Le seul truc qui lui fait défaut, c’est le réalisme. Genre elle vit au pays de Candy, encore plus mieux que la plus belle des Bisounoursies donc, pourtant elle est de la RP hein, elle aurait du savoir ...
Cawole elle a dit : Départ à 19h pétantes-que-si-t’es-pas-là-tu-viens-pas-tant-pis-pour-toi, arrivée au resto dans Paris à 19h30, c’est bon à 22h on est de retour chez elle pour prendre le dessert et boire un p’tit coup à la gloire de son récent anniversaire.
Je suis sûre que certaines d’entre vous rigolent déjà, même moi qui suis pas de la RP çà me semblait un tantinet optimiste.


En vrai, c’était carrément utopique, complètement fantasque, voire même pas en rêve c’est possible.
On s’en ai rendu compte très vite, arrivés sur la A4, plus on s’approchait, plus y avait de monde. Genre tout le monde s’était dit "Et si on allait au resto dans Paris ?" Une horreur ! Déjà çà, çà m’a énervé. Y a plein de bons restos sympas près de chez elle, pourquoi mais pourquoi Paris ? Qui a eu cette merveilleuse idée ? Personne ne s’est dénoncé ... bien sûr. Mais en plus, les autres gens ils roulent comme des niqués, pardon mais c’est vrai. Moi j’adore conduire, j’adore être la pilote, trop top. Mais en passagère, je suis infernale ! En plus, là, j’étais à l’arrière, encore plus pire ! Pourtant, c’était mon Doudou le pilote, j’étais en confiance donc, mais nan, rien à faire : dès qu’il enclenche le "Parisian Driving Style", çà me rend folle ... et pas dans le bon sens du terme ;)


Je vous passe les détails, nos 3 voitures ont fait chemin séparé, chacun des pilotes ayant sa petite théorie et ses "raccourcis" ... on est arrivé devant le resto dans le 11ème vers 21h ... j’ai dit arrivé, pas garé ... ben oui, je comprends pas, j’avais demandé à ce qu’on me réserve 3 places juste devant, y a du y avoir malentendu ... on a fait 2x le tour du pâté de maisons pi mon Doudou nous a laissé descendre, Cawole et moi ... officiellement pour nous éviter d’avoir à marcher beaucoup car il allait sûrement devoir se garer loin ... officieusement pour se débarrasser de nous j’suis sûre, rapport à ce qu’on râlait un peu ...


Bref, on entre ... et là, problème. Il ne reste qu’une table de 10 et on est 2 groupes à la vouloir ! Et l’arbitre le patron dit que c’est le 1er groupe qui sera complet qui l’aura ! Challenge !
A ma droite, l’autre groupe, ils sont 6 sur 8, pas mal !
A ma gauche, nous : 5 sur 10, c’est déjà beaucoup moins performant, d’autant plus que y a une des voitures qui faisait sa rebelle et qui ne voulait pas se garer dans un parking payant, hors de question, et qui tournait tournait encore et encore pour trouver ZE place ... pi c’était pas une Sm*rt question gabarit, si vous voyez ce que je veux dire ... C’était pas gagné !

Heureusement, l’autre groupe a pris peur et a déclaré forfait, nous laissant la place ! Yeeeees ! Ils ont du voir qu’on était beaucoup plus motivé et qu’on avait pas l’air commode quand on a faim !

Quand on est parti, vers minuit, çà circulait impeccable, en 20 minutes on était de retour à la maison, au pays de Candy !

Sur ce, c’est tout pour le moment.
Mais dès que j’ai 2 minutes, je vous raconte le resto et le reste de mon week-end gastronomique.

9 commentaires:

Ashley a dit…

Sinon, il existe un truc assez efficace dans ce genre de cas, ça s'appelle le RER (niveau pollution c'est encore plus mieux), et en plus tu peux boire plus qu'une gorgée de vin au resto sans risquer de passer le reste de ta vie en prison.

Mais euh tu fais tous tes week ends à Paris ou bien? Parce que ça recommence samedi me semble t il...

C'est Alice ! a dit…

Ashley : Figure-toi qu'à un moment, on était prêt à faire demi-tour et revenir en RER ! Bref ! On ne m'y reprendra plus !

C'est vrai que je viens assez souvent en RP, du côté de chez Mickey, pas tous les week-ends quand même mais souvent. Et rebelotte samedi, mais je viens au rdv en transports en commun, pas en voiture, pour être à l'heure !!

Lilly a dit…

c'et pour ca que les jours de resto a Paris, quand tu viens de banlieue, il faut reserver a 21h et donc prendre un gros gouter pour pas mourir de faim...

C'est Alice ! a dit…

Lilly : Toi, on voit que tu maitrises le diner parisien !
On voulait réserver, sachant qu'en débarquant à 10, c'était pas évident. Le truc, c'est que le resto ne prend pas les réservations, mais le type nous avait dit que si on arrivait avant 20h, y avait no soucis. L'essentiel, c'est qu'on a pu manger quand même !

ManouG. a dit…

Moi, à mon époque parisienne, j'ai testé (une seule fois !) l'option "ah tiens si on allait au resto en voiture en partant de Montparnasse un vendredi soir pile à l'heure du départ de la balade en rollers".
Ils sont des milliers...
ça ne finit jamais...
Prendre son mal en patience et regarder ce (malgré tout !) très chouette défilé, il n'y a que ça à faire...mais si vraiment on s'ennuit on peut aussi s'engueuler sévère avec le type coincé 7 voitures derrière toi mais qui klaxonne comme un bourrin comme si ça pouvait changer les choses ^^

Elise a dit…

Je me suis fait avoir aussi. On arrivait à la gare en plein Paris à 18h et on avait prévu de rejoindre des amis en dehors de Paris à 19h. Le trajet en voiture covoituré par d'autres amis. Ce jour là j'ai compris ce que c'était un bouchon. mais ouf! Comme pour vous ça c'est bien terminé.

C'est Alice ! a dit…

ManouG : Oui le fameux défilé de roller du pas 14 juillet ! C'est comme à la campagne, on regarde passer les vaches, obligé, faut attendre.
Pi vendredi soir, on a aussi eu droit aux klaxons, indispensables pour l'ambiance !

Elise : Ah, même dans l'autre sens, c'est le bourdel ? Ca avait pourtant l'air moins pire de l'autre côté !
Enfin, l'essentiel c'est d'en tirer les bonnes leçons.

Chrissie a dit…

ca c'est sur
Paris ça rime pas avec voiture...

et sinon c'est totalement pas du jeu que y en a des qu'ont des ouikends !...Pourquoi j'ai changé de boulot, pourquoi ???
vivement samedi tiens !

C'est Alice ! a dit…

Chrissie : Oui madame j'ai des ouikends, tous les ouikends même ! C'est trop fun, je te l'accorde ! Courage, toi aussi t'en auras aussi bientôt ... nan ?